À propos

L’histoire d’une rencontre et d’un rêve partagé

La quête du vrai

Une vraie rencontre, de celles qui nous surprennent.

En kimono blanc, pieds nus sur les tatamis, entre deux techniques d’aïkido, sans aucune échappatoire ni possibilité de paraître ou de faire semblant, c’est comme ça que nous nous sommes connus.

Photo famille

Et c’est cette quête du vrai qui a depuis guidé nos vies, et nous a amenés à découvrir et explorer différentes voies permettant la rencontre avec soi et avec l’autre dans l’authenticité.

Le rêve de Daruma

Photo famille

Notre rencontre date de 2007. Un an plus tard, en plein cœur du Japon, naissait le rêve de Daruma, ce projet a priori fou, mais finalement on ne peut plus juste, puisqu’il nous rend heureux et nous permet de vivre en accord avec nous-mêmes, de nous consacrer à la transmission et au partage de l’aïkido et de toute autre pratique ou technique permettant le retour à l’être, à ce que nous sommes par essence.

En 2011, l’inauguration de notre Dojo Daishizen, la Grande Nature en japonais, marquait un premier pas dans la réalisation de ce rêve. 

Aujourd’hui, Daishizen est un espace dédié au partage d’arts et de médecines venus du monde entier, parmi lesquels l’aïkido bien sûr, mais aussi le médecine lakota avec ses différents rituels, la méditation et les cercles de lune, pour n’en citer que quelques-uns.

Pourtant, le rêve de Daruma va au-delà du projet physiquement (dé)limité de Daishizen. C’est la raison pour laquelle il prend la forme de ce blog aujourd’hui.

Afin que ce partage ne se fasse plus seulement à l’échelle d’une ville ou d’une région, mais à l’échelle mondiale. Afin que cette communauté, mue par cette quête du vrai, puisse s’agrandir au-delà des frontières.

Par ailleurs, ce blog pose un défi aux explorateurs que nous sommes : celui de continuer à explorer ces voies qui, à travers le monde, permettent la libération et l’épanouissement de l’être dans toutes ses dimensions, physique, mentale, émotionnelle et spirituelle, au lieu de nous contenter des voies que nous connaissons déjà.

Bienvenu(e) à ce voyage au cœur de toi, au cœur de moi, au cœur de nous.

Julie et Coto

Famille
Quête de vision

Elle française, lui chilien. Unis par une même passion, celle de l’aïkido, qu’ils pratiquent depuis respectivement 13 et 22 ans, ils sont aujourd’hui les représentants de leur maître japonais Yoshinobu Takeda Shihan (8ème dan) en France. Mais l’aïkido n’est pas le seul intérêt qu’ils partagent : il y a aussi la méditation, qu’ils pratiquent depuis 2009, et les rituels issus de la tradition lakota, notamment l’Inipi (hutte de sudation) et la quête de vision (retraite de 4 jours seul dans la nature, sans manger ni boire), qu’ils ont découverts ensemble en 2016. Coto et Julie sont aujourd’hui porteurs de cette médecine lakota, qui leur a été transmise par l’Abuelo Raúl Gutiérrez, homme-médecine mexicain. Ces passions communes les ont menés du Chili, où ils vivaient au départ, au Japon, en Uruguay, en Argentine, au Pérou, au Mexique, en Italie, en Croatie et en France, où ils résident aujourd’hui avec leurs trois enfants.

Dans une quête de compréhension et de connexion toujours plus profondes à soi et au monde qui l’entoure, Julie s’est par ailleurs formée pendant 5 ans à la médecine traditionnelle chinoise, avec un ancien moine bouddhiste chinois. Son attrait pour la médecine traditionnelle, holistique, et son désir d’accompagner les personnes dans leur processus de guérison, l’ont guidée dans un apprentissage permanent. Aujourd’hui, sa pratique thérapeutique inclut non seulement la médecine traditionnelle chinoise, mais aussi la réflexologie plantaire, la danse primale et la théorie holistique du champ de la pensée, pour ne citer que quelques-unes des techniques qu’elle a apprises. Julie est également doula depuis 2015, accompagnant les familles qui attendent un enfant pendant la grossesse, l’accouchement et les premiers mois de l’enfant. Enfin, passionnée de yoga, qu’elle pratique depuis 2010, elle se forme aujourd’hui pour en être professeur.

Coto, de son côté, a une longue trajectoire dans le domaine du sport. Petit-fils d’un grand nom du rugby chilien, il s’initie lui-même à ce sport dès l’âge de quatre ans. Son talent l’amène à faire partie de la sélection nationale, avec laquelle il participera à deux coupes du monde, en France puis en Italie, et à une coupe sud-américaine, au Chili. Après avoir beaucoup travaillé l’aspect physique grâce au rugby, il cherche ensuite une discipline qui lui permettra de développer son côté spirituel. C’est ainsi qu’il commence la pratique de l’Aïkido, dont il est aujourd’hui professeur. Coto est également un grand adepte des sports de plein air, qui lui permettent de se connecter à la nature, ses favoris étant le snowboard et le surf.

ImageNous

Bienvenue sur Le rêve de Daruma.

Nous sommes Julie et Coto. L’aïkido, la méditation, le yoga, les médecines alternatives et la voie rouge sont autant de bases à partir desquelles nous nous sommes lancés dans la recherche de nouvelles expériences pouvant enrichir le sentiment, la sensation d’être vrai, authentique, pour nous et pour tous ceux avec qui nous les partageons.

Ce blog est une invitation au voyage. Un voyage vers l’extérieur, à travers la découverte de ces voies qui, à travers le monde, permettent la libération et l’épanouissement de l’être dans toutes ses dimensions. Et un voyage vers l’intérieur, puisque toutes ces voies ont un seul et même objectif, celui du retour à soi, à l’origine. Bienvenu(e) à ce voyage au cœur de toi, au cœur de moi, au cœur de nous.

Le fer est plein d’impuretés qui l’affaiblissent. En le forgeant, il se transforme en acier et devient un sabre tranchant comme le rasoir. L’être humain doit se développer de la même façon.

— Morihei Ueshiba —

S’inscrire à notre blog