Ce rêve que le Daruma nous a permis de réaliser

Pour afficher/masquer la transcription complète cliquer ici

Ce rêve que le Daruma nous a permis de réaliser

Julie : Bonjour, je suis Julie, je suis française.

 

Coto : Bonjour, je suis Coto et je suis chilien.

Qui sommes-nous ?

 

Coto : J’ai toujours été sportif et aimé le sport, j’ai joué pour la sélection nationale de rugby au Chili et j’ai participé à 2 mondiaux juniors. J’aime aussi la nature, ce qui m’a amené à découvrir et pratiquer d’autres sports comme l’escalade, le snowboard et le surf. En 1999, j’ai commencé l’Aïkido et donc s’ouvre pour moi quelque chose de nouveau, de différent, une quête spirituelle et un travail sur moi-même. C’est comme ça que j’ai découvert la méditation zen et la médecine lakota, que je pratique aujourd’hui.

 

Julie : Alors je vais partir de l’Aïkido parce que c’est ce qui nous a unis et parce que c’est de là que part cette grande aventure qu’est le rêve de Daruma. J’ai découvert l’Aïkido en 2007 au Chili et, un peu comme pour Coto, l’Aïkido a ouvert pour moi la porte sur un monde complètement nouveau, qui est le monde du travail énergétique et corporel, dont je suis tombée amoureuse et auquel j’ai décidé de me dédier. Alors commence pour moi un long voyage à travers différents arts et différentes médecines du monde entier, la médecine traditionnelle chinoise, le yoga, la méditation, la médecine mapuche, la médecine lakota. Et parallèlement à tout ça, lors de ma première grossesse en 2012, je découvre une toute autre passion, qui est celle de tout ce qui touche à la maternité et qui fait que depuis j’accompagne les familles pendant la grossesse, la naissance et les premiers mois après la naissance.

 

Coto : Aujourd’hui on vit avec nos trois enfants en France, après avoir vécu de nombreuses années au Chili.

 

Une quête d’autre chose

 

Julie : C’est donc l’Aïkido qui nous a unis et qui nous a mis tous les deux sur un chemin différent, sur une quête d’autre chose. Alors l’Aïkido qu’on pratique avec Coto c’est un Aïkido qui met le focus sur le travail énergétique et la recherche de connexion à soi, à l’autre et au monde qui nous entoure. Et c’est cette même recherche de connexion profonde avec le grand tout qui nous a amenés à voyager de par le monde (au Japon, en Argentine, au Pérou, au Mexique, en Italie, en Croatie pour citer quelques-uns des pays qu’on a visités) et qui nous a amenés à découvrir différentes techniques et pratiques qui font aujourd’hui partie intégrale de notre vie, de notre quotidien et qui nous permettent de nous reconnecter, de retrouver, de reconnaître, cet être vrai, authentique, et de vivre pleinement et heureux.

 

Qu’est-ce que Le rêve de Daruma ?

 

Coto : Peu de temps après nous être connus, on s’est envolé pour le Japon pour un voyage d’Aïkido. Ça a été pour nous deux un voyage bouleversant, révélateur de ce que nous étions et ce que nous voulions vraiment dans la vie.

 

Julie : Là-bas, on a acheté une de ces figurines qu’on appelle Daruma. Daruma c’est le nom japonais de Bodhidharma. Bodhidharma c’était un religieux indien qui faisait partie de ce mouvement qui est à l’origine du bouddhisme zen. Et on dit de Bodhidharma qu’il serait resté en position de méditation, en position zazen, avec les jambes croisées et les bras immobiles, pendant tellement longtemps que ses jambes et que ses bras auraient pourri. Et c’est ce qui donne la forme particulière de culbuto de ces figurines qu’on appelle Daruma.

Et alors, à quoi servent ces figurines ? Ces figurines elles ont les yeux qui sont blancs, et la personne qui en a un peint un œil en formulant un vœu, puis pose la figurine, le Daruma, à un endroit très visible de la maison qui va lui rappeler tous les jours le vœu qu’il a formulé, et donc ça l’amène à l’action. Et quand le vœu se réalise, cette même personne peint le second œil du Daruma pour dire que le vœu est réalisé.

 

Coto : De retour au Chili, on a peint un œil à notre Daruma en faisant le vœu d’avoir un espace où partager et recevoir les savoirs du monde entier.

Trois ans plus tard, une première partie de ce rêve se réalisait avec la naissance de notre Dojo Daishizen au Chili.

Aujourd’hui notre vie consiste à partager ces arts et ces médecines du monde entier.

 

 

Une nouvelle aventure qui commence

 

 

Julie : Et c’est dans un esprit de partager ces savoirs du monde entier avec le plus grand nombre de gens possible que ce rêve né au Japon, développé d’abord au Chili puis en France, prend aujourd’hui la forme de ce blog, qui s’appelle Le rêve de Daruma, qui nous permet non seulement de transcender les frontières physiques, géographiques, mais aussi de nous poser un défi à Coto et à moi, qui est celui d’aller expérimenter de nouvelles formes, de nouvelles façons de guérir, de grandir, pour retrouver cet être fondamentalement libre et heureux que nous sommes tous par essence. C’est donc une nouvelle aventure qui commence pour nous et nous t’invitons à participer avec nous à cette aventure.

ImageNous

Bienvenue sur Le rêve de Daruma.

Nous sommes Julie et Coto. L’aïkido, la méditation, le yoga, les médecines alternatives et la voie rouge sont autant de bases à partir desquelles nous nous sommes lancés dans la recherche de nouvelles expériences pouvant enrichir le sentiment, la sensation d’être vrai, authentique, pour nous et pour tous ceux avec qui nous les partageons.

Ce blog est une invitation au voyage. Un voyage vers l’extérieur, à travers la découverte de ces voies qui, à travers le monde, permettent la libération et l’épanouissement de l’être dans toutes ses dimensions. Et un voyage vers l’intérieur, puisque toutes ces voies ont un seul et même objectif, celui du retour à soi, à l’origine. Bienvenu(e) à ce voyage au cœur de toi, au cœur de moi, au cœur de nous.

Articles similaires

No Results Found

The page you requested could not be found. Try refining your search, or use the navigation above to locate the post.

2 Comments

  1. Michel

    Superbe video, elle respire bien la simplicite d ame et la voie sur laquelle vous etes engages. Bisous a vous 2 et a tres bientot je l espere sur les tatamis

    Mimi

    Reply
  2. Le rêve de Daruma

    Merci de ton avis 😄, nous espérons revenir bientôt sur les tatamis.

    Reply

Leave a Reply

%d bloggers like this: